Händlerlinks
« Sans lumière, il n’y a ni couleurs, ni formes. »
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à Begoña Viejo, cofondatrice de La Colondra estudio de architectura en Espagne.
« Sans lumière, il n’y a ni couleurs, ni formes. »
Le fabricant de fenêtres du Tyrol du Sud Finstral invite au dialogue, lance des conversations et discute de sujets importants touchant au macro-domaine de l’architecture. Pour la troisième édition du magazine Finstral F_03, nous avons posé huit questions à des architectes de toute l’Europe. Découvrez ici les réponses de Begoña Viejo.

1. Que pensez-vous de la lumière, en tant qu’architecte ?

Begoña Viejo : La lumière est tout. Sans lumière, il n’y a ni couleurs, ni formes. Jour après jour, la lumière influence notre vie quotidienne, notre humeur et notre perception de la réalité.

2. Quelle place la lumière naturelle occupe-t-elle dans votre travail ?

La lumière doit être pensée pour chaque pièce, en fonction de l’utilisation que l’on veut en faire. Un projet de construction doit prévoir une source de lumière naturelle dans les espaces de repos, de travail et d’étude, tout en réfléchissant à la manière dont cette lumière se diffusera dans la pièce, en fonction de sa taille, de son orientation et du moment de la journée.

3. Comment utilisez-vous la fenêtre dans votre architecture ?
Dans les Asturies, au nord de l’Espagne, les journées sans nuages sont malheureusement - ou heureusement - assez rares. Du coup, nos bâtiments doivent laisser entrer le plus de lumière possible. Pour chaque projet, il faut pondérer la lumière naturelle, l’efficacité et la protection solaires pour arriver à un bon équilibre énergétique.

4. Quel bâtiment (connu ou pas) aimeriez-vous reconvertir ou agrandir ?
Travailler sur l’existant est quelque chose de très gratifiant dans la mesure où il s’agit d’intégrer de nouveaux besoins des utilisateurs, ou de donner un sens à des espaces qui n’étaient pas utilisés. Une pratique fréquente consiste à créer de grandes baies vitrées pour une belle luminosité et vue sur l’extérieur.

5. Le bâtiment est un secteur soumis à une kyrielle de normes et de pratiques parfois obsolètes. Que changeriez-vous ? Et comment ?

Il y a beaucoup de prescriptions concernant l’esthétique des bâtiments pour qu’ils se conforment à tel ou tel style traditionnel. Or toutes ces règles freinent la créativité et l’évolution naturelle des modèles architecturaux.

6. L’architecture construit la réalité. Quelle est la responsabilité sociale et politique des architectes aujourd’hui ?
Pour moi, les architectes ne devraient pas s’occuper de politique mais s’engager plutôt sur des questions sociales : en participant à des commissions techniques, en conseillant les gouvernements en matière d’aménagement du territoire et de subventions pour les travaux de rénovation, ou sur comment investir les deniers publics pour améliorer les zones résidentielles et les espaces publics.

7. Avec qui aimeriez-vous avoir une conversation sur l’architecture, et sur quel sujet en particulier ?
J’aimerais pouvoir m’asseoir autour d’une table avec les dirigeants politiques de tous les continents et différents urbanistes de renommée internationale pour discuter avec eux de ce à quoi devront ressembler les villes du futur.

8. Comment introduiriez-vous la conversation ?
Peut-on développer une ville moderne de type « The Line » accessible à tous après 18 mois de Covid-19 ?

Fondé en 2015 par les architectes Begoña Viejo et María Méndez, le bureau d’architecture La Colondra travaille sur l’idée et les normes de la maison passive. L’objectif est de développer une architecture efficace, capable de s’adapter parfaitement à son environnement.
lacolondra.es/estudio

Découvrir les réponses des autres architectes provenant de toute l’Europe :
finstral.com/framinglight

Demandez gratuitement le magazine Finstral F_03 :
finstral.com/f03
« Sans lumière, il n’y a ni couleurs, ni formes. »
Sous le slogan « Framing Light », le magazine Finstral F_03 invite à la discussion. Déclinée en quatre ambiances différentes, la couverture joue avec les nuances de la lumière naturelle.
« Sans lumière, il n’y a ni couleurs, ni formes. »
Que pensez-vous de la lumière ? Des architectes de toute l’Europe ont répondu à notre sondage.
Conversation sur l’architecture
Huit questions sur le thème de la lumière, mais pas seulement. Découvrez d’autres réponses passionnantes de toute l’Europe.
Framing Light.
Framing Light.
Framing Light.
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à des architectes de toute l’Europe.
« L’architecture est une promesse. »
« L’architecture est une promesse. »
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à Marco Coletti du Studio Marco Piva en Italie.
« Normaliser, c’est banaliser. »
« Normaliser, c’est banaliser. »
« Normaliser, c’est banaliser. »
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à Manuel Aires Mateus du bureau Aires Mateus au Portugal.
« Toute architecture modifie le lieu... »
« Toute architecture modifie le lieu... »
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à Jorge Noval et Marta Pujades du Jorge Noval Estudio de Arquitectura en Espagne.