Händlerlinks
« L’architecture est une promesse. »
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à Marco Coletti du Studio Marco Piva en Italie.
« L’architecture est une promesse. »
Le fabricant de fenêtres du Tyrol du Sud Finstral invite au dialogue, lance des conversations et discute de sujets importants touchant au macro-domaine de l’architecture. Pour la troisième édition du magazine Finstral F_03, nous avons posé huit questions à des architectes de toute l’Europe. Découvrez ici les réponses de Marco Coletti.

1. Que pensez-vous de la lumière, en tant qu’architecte ?

Marco Coletti : La lumière est sans aucun doute un élément actif et vivant. La lumière naturelle, en particulier, modifie l’aspect d’un projet architectural à mesure qu’elle change au cours de la journée. Quant à la lumière artificielle, elle permet de créer des décors uniques que l’observateur peut également modifier de manière interactive. Le travail sur la lumière doit suivre l’évolution du projet architectural, pour que les formes et les géométries puissent être mises en valeur par un jeu d’ombres et de lumières. La lumière, tant naturelle qu’artificielle, peut devenir l’outil qui permet à l’architecte de concevoir son architecture de manière plus définie. Voilà pourquoi la lumière ne devrait pas être considérée comme un simple accessoire technique. Au contraire, la lumière doit être considérée comme une composante à part entière du projet architectural.

2. Quelle place la lumière naturelle occupe-t-elle dans votre travail ?

La lumière donne du corps à l’environnement dans lequel nous vivons, et du caractère à l’architecture que nous concevons. Elle doit donc être constamment pensée et conçue dans un rapport à l’espace et au temps. Dans la mesure où l’orientation d’un bâtiment, sa position géographique et la latitude du site ont un impact considérable sur les caractéristiques de la lumière naturelle et sur la manière dont elle sera utilisée, il n’existe pas de normes concernant l’utilisation de la lumière dans un projet architectural.

3. Comment utilisez-vous la fenêtre dans votre architecture ?
Les portes et les fenêtres sont malheureusement trop souvent considérées comme des éléments purement fonctionnels. D’ailleurs, l’architecture contemporaine ne s’y intéresse que du point de vue des règles et des normes auxquelles elles sont soumises, alors qu’elles représentent en réalité un des principaux éléments d’une architecture. Combien de bâtiments aujourd’hui présentent des façades percées de simples carrés ou de rectangles, marquant ainsi de manière pour le moins grossière la relation entre extérieur et intérieur ? Or, les fenêtres sont un élément essentiel dans la conception d’un projet architectural, et leur design doit être défini en tenant compte de leur fonction et du site géographique. En tous cas, nos projets affichent clairement la volonté de porter le regard le plus loin possible vers l’extérieur, surtout quand il s’agit de restaurants ou d’habitations de luxe.

4. Quel bâtiment (connu ou pas) aimeriez-vous reconvertir ou agrandir ?
En tant qu’agence d’architecture et de design, nous sommes convaincus que donner une nouvelle vie à un bâtiment historique représente un défi parmi les plus redoutables et en même temps une expérience parmi les plus passionnantes qui soit. Nous vivons la conception et l’élaboration des plans comme s’il s’agissait d’une véritable mission. C’est donc très difficile pour moi de choisir un bâtiment en particulier. Notre objectif est de transformer des « fragments d’histoire » en espaces durables et de permettre à davantage de personnes de découvrir ces édifices historiques. Plus d’une fois, nous nous sommes trouvés à devoir faire revivre des bâtiments anciens abandonnés ou désaffectés, tels que des sites industriels, des surfaces de vente, etc. Il s’agit de rechercher l’énergie cachée du bâtiment et de revitaliser l’ambiance pour l’adapter aux nouvelles exigences et l’inscrire dans la réalité présente.

5. Le bâtiment est un secteur soumis à une kyrielle de normes et de pratiques parfois obsolètes. Que changeriez-vous ? Et comment ?

Je suis tout à fait d’accord avec cela. Ces règles sont dépassées et les prescriptions souvent trop strictes. En fait, il ne s’agit pas de changer tel ou tel point en particulier. Ce dont nous avons besoin, c’est d’une vision plus innovante et davantage d’autonomie pour les architectes. Ce n’est pas si facile de déterminer ce que l’on pourrait changer. Dans les différents pays et régions dans lesquels nous opérons, nous nous heurtons à certains aspects de la législation qui limitent l’innovation et le développement des projets. Il serait peut-être judicieux que les législateurs soient assistés par des architectes pour l’élaboration des différents plans. Cela permettrait de trouver un bon équilibre entre règles administratives et liberté dans la conception des bâtiments. Dans tous les cas, l’Italie doit entreprendre rapidement une politique qui permette aux villes d’accroître activement leur attractivité en termes de marché du travail, innovation - aussi bien au niveau des procédés que des produits -, recherche, internationalisation, protection de l’environnement, loisirs et éducation.

6. L’architecture construit la réalité. Quelle est la responsabilité sociale et politique des architectes aujourd’hui ?
L’architecture est une promesse que l’architecte fait à la ville et aux personnes qui y vivent ou y travaillent. Lorsque qu’un architecte conçoit et construit un espace - intérieur ou extérieur -, il ne s’engage pas seulement vis-à-vis de son maître d’ouvrage, mais aussi vis-à-vis des personnes qui y vivront. Un bâtiment ne doit pas être appréhendé comme un élément isolé, et doit être considéré dans son contexte spatial, social et socio-politique. D’un point de vue politique aussi, l’architecte doit pouvoir jouer un rôle déterminant dans la société d’aujourd’hui et de demain, en contribuant d’une part à la protection de l’environnement, et d’autre part au développement des différents secteurs économiques et sociaux.

7. Avec qui aimeriez-vous avoir une conversation sur l’architecture, et sur quel sujet en particulier ?
Compte tenu de la situation actuelle et de l’évolution de notre société, je trouve essentiel d’avoir une discussion constructive avec les architectes de demain pour les préparer aux défis qui les attendent à l’avenir. Ils doivent en effet être conscients du caractère multidisciplinaire de leur future profession. Avec toutes les différentes spécialisations qui existent à l’université, il faut encourager l’esprit d’équipe et l’interaction entre les personnes ayant des savoir-faire différents, dans le but de répondre au mieux aux exigences de chaque projet.

8. Comment introduiriez-vous la conversation ?
Je commencerais par parler de l’« approche de la gestion de projet », car c’est un sujet important sur lequel les futurs architectes doivent réfléchir. Il faut absolument insister sur l’importance d’une équipe de travail multidisciplinaire qui valorise la diversité et la complémentarité des compétences et des connaissances de chacun. L’objectif est la création d’un groupe compact, capable de développer des visions et des solutions pour un produit final de haute qualité, en accord avec les attentes du client.

Fondé en 1990, le bureau Marco Piva se définit plutôt comme un atelier expérimental où l’on travaille, avec une rigueur méthodique, sur des projets de différentes envergures, de l’architecture à la décoration d’intérieur en passant par le design industriel. Le créateur et le propriétaire de l’agence, Marco Piva est un des six architectes du studio de design STUDIODADA, qui a connu un succès international entre 1977 et 1988. Le travail de Marco Piva a été récompensé par de nombreux prix.
studiomarcopiva.com

Découvrir les réponses des autres architectes provenant de toute l’Europe :
finstral.com/framinglight

Demandez gratuitement le magazine Finstral F_03 :
finstral.com/f03
« L’architecture est une promesse. »
Sous le slogan « Framing Light », le magazine Finstral F_03 invite à la discussion. Déclinée en quatre ambiances différentes, la couverture joue avec les nuances de la lumière naturelle.
« L’architecture est une promesse. »
Que pensez-vous de la lumière ? Des architectes de toute l’Europe ont répondu à notre sondage.
Conversation sur l’architecture
Huit questions sur le thème de la lumière, mais pas seulement. Découvrez d’autres réponses passionnantes de toute l’Europe.
Framing Light.
Framing Light.
Framing Light.
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à des architectes de toute l’Europe.
« Normaliser, c’est banaliser. »
« Normaliser, c’est banaliser. »
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à Manuel Aires Mateus du bureau Aires Mateus au Portugal.
« Toute architecture modifie le lieu... »
« Toute architecture modifie le lieu... »
Penser la lumière, penser lumineusement. Un architecte doit faire les deux. Huit questions à Jorge Noval et Marta Pujades du Jorge Noval Estudio de Arquitectura en Espagne.