Händlerlinks
« La lumière naturelle est un élément vital. »
« La lumière naturelle est un élément vital. »
Professeur Peter Andres: la lumière
De quoi a-t-on besoin pour se sentir à l’aise dans une pièce ? D’autant de lumière naturelle que possible. Comme le montrent les études, plus un espace est lumineux, plus il nous procure des sensations positives. Pas étonnant pour l’agenceur lumière allemand Peter Andres. Après tout, nous sommes des êtres de lumière. Dans cette interview, il nous explique pourquoi la lumière naturelle est irremplaçable et quels aspects doivent être pris en compte dans le choix des fenêtres afin qu’aucune lumière ne soit perdue dans les nouveaux bâtiments et les rénovations.

Existe-t-il une surface de fenêtre idéale par pièce ?Professeur Peter Andres: Non, nous, les agenceurslumière, pensons de manière différente. Sous nos latitudes, nous recommandons que 5 à 10 % de la lumière naturelle soit disponible dans les espaces de vie intérieurs. De cette façon, la pièce est bien lumineuse et il n’y a pas de problèmes d’éclairage pendant les mois sombres d’hiver. En fonction de l’emplacement et du type de bâtiment, nous évaluons avec les architectes comment atteindre ce pourcentage. Parfois, des fenêtres plus grandes sont nécessaires parce que la maison voisine est proche. Sur un terrain libre, la situation est différente. Par conséquent, il n’est pas possible de déterminer à priori une surface de fenêtre idéale. Il faut décider au cas par cas.

La répartition des fenêtres dans une pièce est-elle déterminante ?C’est fondamental. Pour donner un exemple, une lucarne laisse pénétrer trois fois plus de lumièrequ’une fenêtre latérale de même taille. Si dans un chantier de restructuration, vous voulez utiliser au mieux les surfaces de fenêtres existantes, la position de la fenêtre devient intéressante. En déplaçant de 10 cm la fenêtre vers le haut, j’arrive à capter beaucoup plus de lumière. Si cela n’est pas possible, il faut veiller à choisir des profils fins et un bon vitrage, afin de ne pas perdre de lumière.

Pourquoi est-il si important de laisser entrer autant de lumière que possible à l’intérieur ?Parce que c’est un élément vital. Sans la lumière, nous n’existerions pas. C’est notre source de vie. Cela commence le matin, nous avons besoin d’une certaine luminosité pour nous réveiller. La lumière en frappant nos yeux libère dans le cerveau une hormone de stress positive qui supprime la mélatonine, l’hormone du sommeil, et active notre organisme. Autrefois, les gens passaient beaucoup plus de temps à l’extérieur ; aujourd’hui, le travail nous amène à passer la plus gande partie de notre journée à l’intérieur. Nous ne sommes pas faits pour cela. Toutes nos fonctions vitales se sont développées au cours de l’évolution en interaction avec la lumière naturelle. Et maintenant, dans les dernières nanosecondes de l’évolution, nous essayons de produire un effet similaire en utilisant des sources de lumière artificielle. Cela ne peut pas fonctionner. Rien ne peut remplacer la lumière du jour.

Un manque de lumière peut donc nuire à notre santé ?Oui, tout le système de notre corps se détraque si nous n’avons pas assez de lumière du jour. Cela peut créer des troubles du sommeil, une carence en vitamine D ou des humeurs dépressives. Malheureusement notre organisme ne nous envoi pas de signal lorsque nous souffrons du manque de lumière. Et tout le monde n’a pas un lieu de travail juste à côté de la fenêtre. De plus, la qualité de la lumière souffre souvent de la qualité du vitrage de la fenêtre : elle illumine la pièce mais n’est pas aussi naturelle qu’elle devrait l’être. Pour remédier à cet inconvénient, nous essayons de compenser par de la lumière artificielle. Mais ainsi, nous empêchons le corps de se synchroniser avec les heures du jour et les saisons. Même si nous pouvons travailler, nous ne recevons pas assez de lumière naturelle.

Vous parliez justement de la qualité de la lumière...Oui, il existe des vitrages qui réduisent cette qualité car dans la zone de transition entre la lumière visible et invisible, ils absorbent l’énergie dans le spectre des ondes courtes et longues. Nous savons aujourd’hui qu’une quantité de lumière suffisante de grande longueur d’onde dans les infrarouges permet de prévenir la dégénérescence maculaire liée à l’âge. La lumière bleue à ondes courtes nous maintient éveillés et actifs. Ces deux éléments sont importants pour notre bien-être. En conclusion, il ne s’agit pas seulement de faire entrer suffisamment de lumière à l’intérieur mais il faut qu’elle couvre également l’ensemble du spectre lumineux.

La nature du verre a donc un effet sur la quantité et la qualité de la lumière naturelle qui pénètre dans la pièce ?Exactement. Avec un triple vitrage de mauvaise qualité, par exemple, il peut y avoir jusqu’à 30% de perte de lumière. Il faut donc faire attention à ne pas se retrouver dans un environnement bien isolée mais pas assez lumineux. Cependant, il existe aujourd’hui d’excellents produits, comme par exemple un triple vitrage avec le niveau de transmission lumineuse du double vitrage. On atteint ainsi une isolation thermique optimale et en même temps un apport maximal de lumière.
« La lumière naturelle est un élément vital. »
La lumière du soleil contribue à créer une atmosphère de bien-être. Cependant, elle peut aussi , selon la saison, chauffer la pièce de manière forte. Il est donc important de penser à une protection adéquate dès le début.
« La lumière naturelle est un élément vital. »
En 1986 Peter Andres ouvre son cabinet de conseil en agencement lumineux à Hambourg. En 2000, il ouvre un autre site dans le Tyrol. Il enseigne depuis 2006 à la Peter Behrens School of Arts (PBSA) de Düsseldorf.
Vous souhaitez en savoir plus ?
Informations supplémentaires à découvrir ici.