« La fenêtre joue un rôle clé dans l’isolation acoustique »
« La fenêtre joue un rôle clé dans l’isolation acoustique »
Ruben Erlacher : le calme
Trop de bruit peut nuire à la santé, alors que le silence absolu crée un malaise. La qualité de vie optimale se situe quelque part entre les deux. Il est clair que les fenêtres sont importantes pour la protection contre le bruit, mais de nombreux propriétaires ne savent pas qu’il est insuffisant de se contenter d’un verre insonorisant de haute qualité. L’ingénieur Ruben Erlacher plaide pour que lors du choix des fenêtres, soient toujours prises en compte la conception des profils et l’installation.

Votre objectif est-il de toujours laisser entrer le moins de bruit possible dans la pièce ?Ruben Erlacher : De base, oui. Après tout, la protection contre le bruit, c’est-à-dire la qualité acoustique d’un bâtiment, est l’un des points les plus importants lors de la construction ou de la rénovation d’une maison. Mais il ne faut pas exagérer avec l’isolation extérieure de la façade. En effet, plus une pièce est silencieuse et plus chaque bruit, même minime, devient perceptible. Nous avons besoin de percevoir au moins une partie des sons provenant de l’extérieur, mais toujours en respectant les valeurs limites.

Parce que trop de bruit peut nuire à la santé ...Effectivement, un niveau de bruit constant peut par exemple provoquer de l’hypertension. En particulier dans les villes, nous sommes exposés au bruit de manière continue et le besoin de tranquillité est plus grand pour pouvoir se détendre à la maison. C’est pourquoi l’isolation acoustique entre les appartements et vers l’extérieur est si importante.

Le bruit est perçu de façon très subjective...C’est vrai, on pourrait même dire que le pire bruit est celui que vous ne voulez pas entendre. Quoi que ce soit. Un moustique dans la nuit ou la route principale. Et précisément parce que sa perception est subjective, il est important de faire mesurer le bruit par des professionnels. De cette façon, vous pouvez avoir une évaluation objective de la perturbation acoustique : le bruit est-il toujours dans la norme ou au-dessus de celle-ci ?

Quels types de bruits existent-t-il ?Il en existe deux types principaux : les bruits aériens et les bruits d’impact. Les bruits aériens sont transmis par l’air, comme la musique ou le bruit de la rue. Les bruits d’impact sont transmis par les parois du bâtiment. Un exemple classique est le bruit des pas sur le plancher ou le bruit des meubles qu’on déplace. Un autre type de bruits solidiens sont les bruits d’équipement comme la chasse d’eau des toilettes, la porte de garage, les volets roulants, les dispositifs de ventilation ou les systèmes de chauffage.

Comment le bruit aérien pénètre-t-il à l’intérieur ?Le bruit peut pénétrer partout où il y a des points faibles. La plupart du temps, ce sont les fenêtres, éléments complexes avec tellement de fonctions. Elles sont souvent vieilles et donc peu étanches. En outre, les fenêtres sont de plus en plus grandes. En soit, c’est une bonne chose car cela permet de faire entrer plus de lumière dans la pièce, mais en même temps, la fenêtre devient un élément encore plus décisif pour l’isolation acoustique. La fenêtre est clairement l’élément le plus important de la façade. De même, pour l’isolation acoustique.

À quels critères devrait veiller un acheteur lors du choix de fenêtres, pour avoir une maison la plus calme possible ?La qualité d’une fenêtre est déterminée par la combinaison du vitrage, du cadre et de la mise en oeuvre. Mais la plupart des gens ne prêtent attention qu’à l’isolation acoustique du vitrage. C’est une grave erreur car la structure des profils et l’exécution de la pose de la fenêtre ont également un impact majeur sur l’isolation acoustique. Il faudrait donc toujours prendre en compte ces trois aspects, sans oublier l’éventuel coffre de volet roulant. Celui-ci devra également être étanche et installé correctement, sinon le bruit se propagera à travers ce point faible.

Quand est-il utile de mesurer l’isolation acoustique ?La qualité acoustique d’un bâtiment est l’un des points les plus importants lors de la construction d’un bâtiment. À cet égard, je recommande toujours une étude acoustique. Dans le neuf mais surtout dans les rénovations. De cette manière, il est possible d’améliorer réellement son habitation, non pas de manière approximative mais sur une base technique précise. On calcule l’affaiblissement acoustique souhaité pièce par pièce, puis on choisit les fenêtres en conséquence.
« La fenêtre joue un rôle clé dans l’isolation acoustique »
En standard, les profils de nos fenêtres sont parfaitement agencés entre eux et la pose de nos menuiseries toujours effectuée dans les règles de l’art. Avec des valeurs de 32 à 47 dB, Finstral offre la meilleure isolation acoustique.
« La fenêtre joue un rôle clé dans l’isolation acoustique »
Dans son bureau d’architecture et d’ingénierie au Tyrol du Sud, Ruben Erlacher s’occupe de l’isolation acoustique des bâtiments.
Vous souhaitez en savoir plus ?
Informations supplémentaires à découvrir ici.